Ligne et volume d'une illustration

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par DragonLegacy99 le Jeu 30 Juin 2016 - 0:33

encore laid mais en toute franchise je progresse mais pas assez évidemment.
avatar
DragonLegacy99
Passionné
Passionné

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 27
Localisation : Paris
Art de prédilection : Dessin traditionnel
Autres passions : Chant, internet, musculation...

Découvrir mon univers
Médium préféré: Crayon Graphite
Sujet préféré: Portrait
Style préféré: Manga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par DragonLegacy99 le Jeu 30 Juin 2016 - 0:37

hébergement gratuit
avatar
DragonLegacy99
Passionné
Passionné

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 27
Localisation : Paris
Art de prédilection : Dessin traditionnel
Autres passions : Chant, internet, musculation...

Découvrir mon univers
Médium préféré: Crayon Graphite
Sujet préféré: Portrait
Style préféré: Manga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par DragonLegacy99 le Jeu 30 Juin 2016 - 0:45

image gratuite à télécharger
avatar
DragonLegacy99
Passionné
Passionné

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 27
Localisation : Paris
Art de prédilection : Dessin traditionnel
Autres passions : Chant, internet, musculation...

Découvrir mon univers
Médium préféré: Crayon Graphite
Sujet préféré: Portrait
Style préféré: Manga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par masteraran le Jeu 30 Juin 2016 - 7:41

Zone de confort, zone de confort, zone de confort. Toujours la même chose répétée inlassablement depuis 12 pages. Tu es déjà allé dans la rue dessiner les bâtiments ? As tu déjà dessiné des objets du réel ? La couleur ne t'intéresse t'elle pas ? Elle est où ton ambition ?

12 pages qu'on essaie de t'aider et aucun résultat en retour. Tu fais juste toujours les même erreurs et ne prend finalement jamais de risques.

Quand on fait du dessin, la frustration que tu ressens la, il faudrait la ressentir quand on expérimente des choses nouvelles et difficiles. De ton côté elle apparaît juste parce que tu sais que tu ne progresses pas et que finalement, si une fée pouvait exaucer ton voeux d'être très bon en deux minutes, ça serait sûrement ce qui pourrait t'arriver de mieux.

Grandit un peu dans ta tête et cesse de t'appitoyer en permanence. On travaille plus efficacement en arrêtant de râler.
Je ne viendrais plus sur ce sujet. Ça n'a aucun intérêt et j'en ai marre de voir un gars de 26 ans se comporter comme un gamin.
avatar
masteraran
Fou
Fou

Masculin
Nombre de messages : 1086
Age : 27
Art de prédilection : couleur et numérique
Autres passions : cinéma

Découvrir mon univers
Médium préféré: Numérique
Sujet préféré: Autre
Style préféré: Fantastique

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par DragonLegacy99 le Jeu 30 Juin 2016 - 16:51

zone de confort de quoi ?? Je dessine parfois des bagnoles, des animaux, etc...
Selon toi, il faut pour exceller au sujet d'un portrait dessiner des chatons ??
Je suis peu être idiot ou alors je pige autrement.
C'est la première fois de ma vie que je suis aussi régulier et persévérant dans ce milieu qui a toujours fait partie de ma vie, 1 an sans presque aucun arrêt du jamais vu dans ma vie d'ex nolife phobique.
Je veux bien grandir mais je ne sais pas comment m'y prendre et ca me gonfle puis je perd l'envie de dessiner c'est incohérent, si le dessin n'est pas ma passion c'est quoi ?? Le chant je chantonne mais je ne sais pas si j'ai envie de pratiquer h24, la poésie de temps en temps c'est agréable, la musculation étrangement plus intéressé que par tout le reste !
crotte JUSTE crotte, avec quelqu'un derrière mon cul en 2 ans je décuple mes progrès seul 3 vies ne suffiraient pas bordel de chiotte, j'ai envie de commettre un crime !
avatar
DragonLegacy99
Passionné
Passionné

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 27
Localisation : Paris
Art de prédilection : Dessin traditionnel
Autres passions : Chant, internet, musculation...

Découvrir mon univers
Médium préféré: Crayon Graphite
Sujet préféré: Portrait
Style préféré: Manga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par DragonLegacy99 le Jeu 30 Juin 2016 - 17:01

J'ai presque envie de foutre au feu toutes ces merdes tellement j'ai la haine lever un crayon me fait chier j'ai réussi a me dégouter de cette pseudo passion !
avatar
DragonLegacy99
Passionné
Passionné

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 27
Localisation : Paris
Art de prédilection : Dessin traditionnel
Autres passions : Chant, internet, musculation...

Découvrir mon univers
Médium préféré: Crayon Graphite
Sujet préféré: Portrait
Style préféré: Manga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par Pomm le Jeu 30 Juin 2016 - 17:58

Sortir de la zone de confort, c'est d'abords oser d'autres médium. Essaies par exemple avec un fusain. Par contre, le soucis est que voyant comment tu peux réagir, il est à craindre que repartir de zéro sur d'autres techniques cela risque de te frustrer encore plus, et à terme à te démotiver définitivement.
Sortir de la zone de confort, c'est peut être aussi s'inscrire dans un cours de dessin et se confronter à la critique d'un professeur. Comme tu es à Paris, tu pourrais en trouver facilement.
Enfin et surtout, sortir de la zone de confort, c'est sortir de la logique d'un résultat à tout prix; logique qui semble être une grosse ornière ou tu es embourbé.
avatar
Pomm
Passionné
Passionné

Masculin
Nombre de messages : 266
Age : 41

Découvrir mon univers
Médium préféré: Autre
Sujet préféré: Humains
Style préféré: BD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par yoda00 le Jeu 30 Juin 2016 - 22:46

Coucou à tous Wink

Mon cher Dragon, je comprends ta frustration et le propos tenu par mes pairs Wink

Voici une "autre" qui pourrait expliquer différemment l'idée générale!

Si tu veux dessiner un Portrait!

Si tu débutes, apprends à dessiner un rond, puis un arc de cercle.
Si tu n'es pas "doué" apprends à tenir ton crayon, à ne pas utiliser ta gomme, et acquérir de l'expérience.

Ensuite cherche à acquérir de la technique et de la méthode. Si tu trouves cela barbant, utilises les croquis à tout va!

Enfin concentre toi sur un cheminement, une progression ...

Ne reste pas focalisé sur un style de dessin ou une façon de dessiner, de voir, d'imaginer!!!

EN CONCLUSION: On ne se nourrit pas d'un seul aliment, c'est la diversité qui amène la richesse en dessin !

Autrement dit, si tu t'acharnes à ne faire toujours les mêmes choses (ou erreurs!). Tu ne feras que répéter et non dessiner

L'important pour moi, n'est pas de savoir BIEN dessiner... Mais de dessiner avec passion !
Car la passion amène le travail et le travail le résultat (si ce dernier est constructif et non répétitif)

Bon courage jeune padawan  humour
avatar
yoda00
Fou
Fou

Masculin
Nombre de messages : 1437
Age : 83

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par melissa.cerqueira le Ven 1 Juil 2016 - 23:05

Bonjour,

Je me permet de partager mon expérience sur la progression, j'espère qu'elle te sera utile.
Je suis passée par exactement les mêmes obstacles que toi, je vais les énumérés et te dire les solution qui m'ont aidé à avancer.

1) Début de dessins :
Je ne fais que des portraits, les mêmes, modèle : Naru de Love Hina.
Toutes mes têtes se ressemblent même si j'essaie de faire d'autres personnages.
En plus ces têtes semblent ne pas avoir de vie, elles sont plates. Elles sont bien dessinées (premier élan d'espoir), mais c'est pas encore ça.
=> j'ai analysé les problèmes, pour chacun, je bosse sur une solution.
- Je ne fais que des têtes.
Solution : je vais pas à pas essayer de faire le corps.
- Je fais que les mêmes têtes.
Solution : je vais essayer de dessiner non pas à partir de Love Hina comme manga de référence, mais d'autres style de manga.
- Mes visages sont sans vie.
Solution : j'évite les portraits type "photo d'identité", je vais essayer des expressions (colère, joie, anxiété...).

2) Après deux trois ans (je dessinais pas souvent à l'époque, l'amélioration peut se faire en quelques jours/semaines si on s'y met vraiment).
J'ai appliqué les solutions à mes problèmes.
Résultats ? De nettes progressions, même si le rendu est loin de mon idéal. Pas grave, je dessine en tant qu'hobbie, pas pour me prendre la tête.
Donc maintenant c'est quoi le problème ?
- Positions bizarres, pas naturelles ou raides.
Solution : j'apprend le dessin dynamique + la balance du poids des persos selon comment ils se tiennent (appuyés sur une jambe, assis sur une chaise, vautrés sur un canap')
- Problème de proportions, qui me ralentit (obligé d'effacer souvent, recommencer).
Soution : avant de prendre le crayon, j'imagine le dessin dans ma tête sur le papier : l'angle de vue, le cadre, la où va être mon perso. Ensuite : je fais de grands traits fins : je place mes repères avant d'entrer dans les détails, je délimite l'espace que va prendre mon perso sur la feuille, le décor s'il y en a un. Ensuite le perso : je trace vite les grandes lignes du corps en mode homme-baton. Ect : je vais de plus en plus vers le détail. Important : après chaque phase de dessin, je m'arrête, je prend du recul, je corrige les erreurs que je vois, je passe à la suite.
- Problème d'anatomie : je galère pour les mains, les pieds, les postures.
Solutions : cours de dessin anatomique.
- Problème de texture, je galère pour les vêtements, les drapés, j'arrive pas à texturiser les jeans, les pulls, les chemises.
Solutions : idem, cours de textures.
- Je ne fais que des gens + j'arrive pas à faire de décors ou à mettre en situation mon perso.
Solution : je me lance dans les animaux et les paysages : Idem cours d'anatomie animale, texture pour les fourures et poils, texture pour les feuillage.
- Aucun volume.
Solution : je diversifie mes techniques m'ombrage et d'encrage + j'essaie aussi par exemple de dessiner un perso qui tend la main devant, avec un effet de perspective : la main est plus grande que la tête, elle semble être tendue vers le "spectateur".

Je peux continuer encore longtemps...
Conclusion : Je dessine ce qui me plait, dès que je bute sur un obstacle, je l'identifie, je regarde des solutions, j'applique, j'évalue le résultat, et hop, obstacle suivant.
Au fur et à mesure, j'ai appris plein de techniques de dessin, de style de perso, j'ai appris à dynamiser leur position, j'ai appris à dessiner autre chose, avec d'autres outils, en couleurs aussi, sur d'autre format, bref je veux toucher à tout.
Je ne me suis jamais focalisée sur une quelconque progression, j'aime dessiner, point. J'aime représenter les choses que j'ai dans la tête, et c'est gratifiant quand on arrive ne serait-ce qu'à les représenter à 10%.

Un problème fondamental sur lequel tu devrais travailler :  l'auto évaluation. Comment feras tu si un jour tu ne trouve personne pour t'aider ?
Il faut que tu apprennes à analyser ton dessin, à identifier tes erreurs, trouv"er des solutions, les appliquer, évaluer tes résultats, évaluer ta progression.
Ce que je dis n'est pas aussi simple que ça en a l'air je le sais.
Par exemple, compare un de tes dessin avec un autre dessin d'un membre de la communauté au hasard, vraiment au hasard. Ensuite énumère les différences : outils/ support utilisé, perso/paysage/animal/objet représenté, style/technique qui frappe le plus.
Autre idée : dessine un seul perso avec plusieurs outils/style/couleurs/émotions différentes. Compare les résultats. relève ce qui te plait, ce qui te plait moins.[/color]
avatar
melissa.cerqueira
Habitué
Habitué

Féminin
Nombre de messages : 120
Age : 22
Localisation : MADRID
Art de prédilection : Dessin, Aquarelle
Autres passions : Lecture, Ecriture

Découvrir mon univers
Médium préféré: Aquarelle
Sujet préféré:
Style préféré:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par DragonLegacy99 le Sam 2 Juil 2016 - 15:28

pomm : d'autres médiums ? Est ce que ma technique aura évoluée ?
Vis a vis des bases, je suis prêt a reprendre du début, seulement je veux du résultat pas comme sur le site drawabox.com ou j'ai suivi a la lettre les tutoriels en perspective, intersections, etc compléter 5 pages blanches d'un seul et même exercice ainsi de suite.
J'ai appris quelques astuces mais ça n'a pas radicalement révolutionné mon coup de crayon.
J'ai toujours de grandes difficultés a insuffler de la vie a mes dessins et ce n'est pas faute d'avoir extrait maintes connaissances de Youtube, DevianArt, etc.
Ce qui m'agace le plus c'est que il y a quelques mois pour la première fois j'ai étudié l'anatomie du t-rex étant fan de ce reptile, et en a peine quelques dizaines de croquis plutôt minutieux j'ai été sidéré de ma progression tandis que les portrait et corps en mouvement je les dessinent depuis belle lurette si je puis dire.
Incohérence complète...
Pour revenir sur ces yeux de crotte, quand j'ai commencé sérieusement à travailler sur leur architecture, hop une sphère, placer l’iris puis la pupille, délimiter les paupières en suivant la courbure oculaire, comprendre les différences qui rendent chaque etre humain unique de par leur yeux, aujourd'hui je sais tout cela la théorie je l'ai torchée pour parler vulgairement, décomposé des portrait prit au hasard sur le web, et suspense les oreilles de mes persos sont plus animées et naturelles que les yeux, cherchez l'erreur pfffffff.
En gros, je suis blasé comme Masteraran.
Pour une formation, je voulais m'inscrire aux beaux arts mais je n'ai pas le bac, moyen d’intégrer ses locaux par une dérogation, à tenter pour septembre si les inscriptions sont non clôturées.
Je sais bien qu'il ne faut pas chercher la performance, la gloire et cie mais même si je n'ai pas autant pratiqué que certains et bien mes efforts je ne peux imaginer et admettre qu'ils soient vains.
avatar
DragonLegacy99
Passionné
Passionné

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 27
Localisation : Paris
Art de prédilection : Dessin traditionnel
Autres passions : Chant, internet, musculation...

Découvrir mon univers
Médium préféré: Crayon Graphite
Sujet préféré: Portrait
Style préféré: Manga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par DragonLegacy99 le Sam 2 Juil 2016 - 15:39

yoda : ne t’inquiète pas je sais qu'il faille commencer par un ovale, placer les repères pour les yeux la bouche, etc.
Chez moi, plus je construis un personnage ou n'importe plus le dessin est affreux, parfois je dessine directement les détails en commençant par le pied, au moins mes lignes sont sensuelles vues par moi.
OVNI, dites-vous ??
Je n'utilise la gomme qu’après l'encrage par ailleurs.
Croquis a tout va ?
Monsieur le chat enragé je lui ai posé la question mais comment je peux mieux dessiner un visage, en apprenant à dessiner une girafe ? Ça n’avait aucun sens de mon coté.
Maintenant il s'est barré...
Pour ta dernière phrase entière approbation de ma part, seulement comme je ne progresse pas comme je le souhaite le dessin me gonfle, je griffonne mais ne travaille plus dessus, je devrais passer au chant ? Je chante plutôt pas mal.La aussi obstacle.
Futur métier : sédentaire geek ??
Au moins on peut pas dire que j'ai manqué de soutien, enfin...
avatar
DragonLegacy99
Passionné
Passionné

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 27
Localisation : Paris
Art de prédilection : Dessin traditionnel
Autres passions : Chant, internet, musculation...

Découvrir mon univers
Médium préféré: Crayon Graphite
Sujet préféré: Portrait
Style préféré: Manga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par Pistachette le Sam 2 Juil 2016 - 15:43

masteraran n'est pas blasé, il évolue et il aime ce qu'il fait...

il y a des tas d'assos qui ne demandent pas d'avoir le bac pour assister aux cours...

tous les conseils ennoncés ont deja été dits auparavant et tu les rejettes.
Tu aimes te plaindre, tu es sec, et tes dessins te le rendent bien.

Pour info dessiner un T-rex qui n'existe pas est toujours plus facile que de dessiner un humain car des humains on en voit tous les jours et on connait/maitrise mieux.

Tes dessins sont mornes car quand tu parles des yeux, ça se voit... tu ne parles que de structure, tracé procédé...
jamais tu ne parles d'expression, de vie, de dynamique, d'ombre de volume etc...

tu te moquais quand quelqu'un te conseillait de dessiner des choses du quotidien pour t'améliorer et toi lui répliquant : "Selon toi, il faut pour exceller au sujet d'un portrait dessiner des chatons ??
Je suis peu être idiot ou alors je pige autrement."

tu t'embourbes toi même dans ton cynisme agressif passif...
Amuse toi bien cet été... moi je ne passerai plus sur ce fil non plus, occupée a d'autres choses.

_________________
Fanpage FB

soutenez moi sur ou bien

Ma boutique etsy
avatar
Pistachette
Bavarde compulsive
Bavarde compulsive

Féminin
Nombre de messages : 3803
Age : 41
Localisation : 83
Art de prédilection : tout
Autres passions : pas tout

Découvrir mon univers
Médium préféré: Autre
Sujet préféré: Humains
Style préféré:

https://www.etsy.com/fr/shop/CastelY

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par DragonLegacy99 le Sam 2 Juil 2016 - 15:49

Alors la franchement je vous comprend plus, qu'est ce que j'ai rejeté ce n'est pas l'aide qu'il me fallait ou alors je ne sais l’appliquer ??
Je suis un idiot a vous entendre ?!
Bon...
avatar
DragonLegacy99
Passionné
Passionné

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 27
Localisation : Paris
Art de prédilection : Dessin traditionnel
Autres passions : Chant, internet, musculation...

Découvrir mon univers
Médium préféré: Crayon Graphite
Sujet préféré: Portrait
Style préféré: Manga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par Titou le Sam 2 Juil 2016 - 16:00

Moi j'arrive que maintenant (bon j'ai déjà commenté le chat), mais j'ai assez feuilleté le sujet donc je m'exprime si je puis me le permettre

je trouve que tu as eu beaucoup d'aide de nombreuses personnes

On peut dire que tu as rejeté l'aide car tu n'as simplement pas appliqué les conseils des autres personnes.
Par exemple comme l'a dit Pistachette, et ce qui a été dit il y a quelques pages déjà, tu ne te soucie pas des expressions.. tu ne te soucie que de la structure, fais un personnage heureux, ou qui pleure par exemple.
J'en ai vu un peu sur le sujet, avec des poses dynamiques et tout, alors continue

ça m'est venu à l'instant, mais essaie de relire le sujet en entier, chaque message, prend une feuille et écris les conseils qui t'on été donnés
Voir même compte combien de fois ils ont été énoncés pour te rendre compte ^^
Et après juste applique les et poste tes réalisations ici
avatar
Titou
Accro
Accro

Féminin
Nombre de messages : 916
Age : 17
Autres passions : Musique, photo, Japon

Découvrir mon univers
Médium préféré: Numérique
Sujet préféré: Humains
Style préféré: Manga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par yoda00 le Sam 2 Juil 2016 - 16:41

Salut Dragon,
au vu de la réponse que tu m'as fait par rapport à mon dernier post, je crois qu'il te manque de la "sensibilité"...

En dessin, il ne s'agit pas de tout prendre au pied de la lettre (de la page à dessin pour nous lol)

Quand je dit dessiner un rond , un arc de cercle, tu y vois tout de suite un ovale.

C'est ton interprétation , elle n'est ni bonne, ni mauvaise. Mais celles des autres qui seront certainement différentes de la tienne , sont pour autant aussi acceptables.

J'apprends aux enfants à dessiner à l'aide des mathématiques, mais tu peux aussi apprendre le dessin sans pour autant faire des maths.

Je rejoins le conseil qui t'a été donné au sujet des visages:
Le dessin du portrait humain passe par la même base de reflexion que pour dessiner la tête d'un autre animal (hormis exception :p)

Arrête de te prendre la tête



Dragon, pose toi les bonnes questions...
avatar
yoda00
Fou
Fou

Masculin
Nombre de messages : 1437
Age : 83

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par DragonLegacy99 le Sam 2 Juil 2016 - 19:03

titou : je veux pas finir seul sur mon sujet alors je vais cueillir les conseils de ces 11 pages et voir si je peux les mettre en œuvre, chaud quand même une bonne journée de crotte.

yoyo : j'ai du moins j'avais de la sensibilité et j'adorais dessiner ma quête de perfection et mes crises de nerfs répétées me rongent chaque fois qu'elles réapparaissent.
Je m'en remettrais au fur et a mesure, sensible dans la personnalité, mécanique dans l'art qui fut prédilection, drôle non ?
Tiens les maths enseignent a dessiner, à l'aide de règles ou formules ?
Pour le portrait de mon coté je m'en sort bien mieux avec un chat ou chien mais l’être humain blocage total.
Si Masteraran et Pistachette jettent un œil aux posts, je m'excuse mais pour moi aussi c'est éprouvant et éreintant, pardon.
Si vous êtes en vacances, bonne baignade ou que sais-je, moi direction Dubrovnik août prochain!
avatar
DragonLegacy99
Passionné
Passionné

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 27
Localisation : Paris
Art de prédilection : Dessin traditionnel
Autres passions : Chant, internet, musculation...

Découvrir mon univers
Médium préféré: Crayon Graphite
Sujet préféré: Portrait
Style préféré: Manga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par DragonLegacy99 le Sam 2 Juil 2016 - 19:10

Avant l'embrouille du jour, mes croquis si vous pouviez me critiquer de façon constructive de préférence merci :






Sad
avatar
DragonLegacy99
Passionné
Passionné

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 27
Localisation : Paris
Art de prédilection : Dessin traditionnel
Autres passions : Chant, internet, musculation...

Découvrir mon univers
Médium préféré: Crayon Graphite
Sujet préféré: Portrait
Style préféré: Manga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par DragonLegacy99 le Sam 2 Juil 2016 - 21:01

les yeux de profil j'aimerais m'instruire davantage !
avatar
DragonLegacy99
Passionné
Passionné

Masculin
Nombre de messages : 215
Age : 27
Localisation : Paris
Art de prédilection : Dessin traditionnel
Autres passions : Chant, internet, musculation...

Découvrir mon univers
Médium préféré: Crayon Graphite
Sujet préféré: Portrait
Style préféré: Manga

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par melissa.cerqueira le Dim 3 Juil 2016 - 0:11

Prochains dessins : essaie de faire des visages avec des expressions, et pas de face ou de profil, genre en biais, ou en plongée ou contre plongée.
Pour le volume : décompose ton visage/cheveux en premier/second plan, et fais des ombres hachurées suivant le volume de l'objet.





avatar
melissa.cerqueira
Habitué
Habitué

Féminin
Nombre de messages : 120
Age : 22
Localisation : MADRID
Art de prédilection : Dessin, Aquarelle
Autres passions : Lecture, Ecriture

Découvrir mon univers
Médium préféré: Aquarelle
Sujet préféré:
Style préféré:

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par Pomm le Dim 3 Juil 2016 - 2:09

Je plussoie le propos de Melissa.
Même si ton coup de crayon est propre est précis, tes dessins manquent de profondeurs et a fortiori de vie.
Comme la critique peut être aisé, je vais illustrer mon propos grâce a des images.
Je vais commencer par le crâne si tu le veux bien. Même si a priori il semble correctement construit (proportions et perspective), il fait surtout simpliste à cause des a-plat de noir dans les orbites et la cavité mandibulaire. Du coup on a plus l'impression d'une idée du crâne qu'un crâne. Ca serait génial si ce parti pris graphique était volontaire. Mais je doute.
L'idée de faire des hachures, c'est surtout pour retranscrire le volume de ton modèle. Mais attention, la cela implique un travail supplémentaire très important (que ce soit d'observation ou pas).

Voici une de mes planches d'étude sur le crâne d'après observation. Vois comment j'ai utilisé au mieux les hachures en l'occurence pour donner une impression sympathique de volume. J'ai du faire avant cela un lourd travail d'observation pour saisir le volume du crâne, dans un premier temps dans sa globalité, puis ensuite plus en détail.
C'est une étape importante, savoir voir les valeurs d'un modèle (les zones d'ombres ou de lumière).
Voici un autre exemple d'un travail de valeur, sans hachure cette fois ci, mais a l'estompe au mouchoir. La il s'agit d'un modèle en polystyrène d'un buste homme.
(Désolé de la qualité, c'est photo prise depuis portable car format A2 et donc inscannable).
Si tu observes bien, tous les volumes sont définis par des zones d'ombres et non pas des traits. En vérité le trait dans la nature n'existe pas vraiment. Sauf si tu décides de dessiner des ficelles...
Poussons un peu plus le concept. Pour entrainer son oeil a saisir rapidement les volumes, voici un autre travail sur modèle. L'idée est qu'en 3 à 5 minutes (temps de pose), je dois rapidement faire une esquisse solide.
Nudité:


La le travail de valeur est radical. Le trait ne sert quasiment qu'a rendre compte de la silhouette. Allez a part peut être la raie du fessier. Mais a cette échelle, la raie peut être vraiment assimilé a un pseudo trait. Note qu'en aucune manière je n'ai dessiné la courbe des seins du modèle, encore moins des traits liés au détails de la musculature du modèle. Noir pour l'ombre, blanc pour la lumière, point barre. Mais au premier coup d'oeil tu saisis tout de suite le volume. Et la c'est magique, le dessin devient intéressant. C'est les bases de l'esquisse. Une esquisse solide = un dessin solide.
Une fois toute cette étape assimilée, la, tu peux véritablement faire un choix graphique. Et par extension, tu peux décider volontairement du rendu du dessin final.
Voila un autre exemple.

La, j'ai délibérément décider de renforcer certains traits a l'encre dans l'optique d'un rendu a la Mucha. Mais dessous, mon esquisse était simple mais efficace : Silhouette + Volume. C'est a ce moment la que je suis rentré dans le détail.

Maintenant un dernier pour la route, il s'agit d'un précis de travail sur les visages. Pour les proportions, je sens que tu n'as pas vraiment trop de problème. C'est ton approche volumique du visage qui te fait défaut.

C'est en gros un visage générique, éclairer par notre droite. En rouge, ce sont les possibles points lumineux du visages. Tu remarqueras, malgré la qualité exécrable de la photo, qu'une partie de la face est dans l'ombre. c'est ainsi que tu sculptes le volume de la face.

Tout ça pour arriver a ce genre de petit dessin que je fais à l'arrache quand je prends le métro.

Hip hop, un peu de valeur et tout de suite le portrait du monsieur semble un poil plus vivant que sans. (Ne pas prendre le visage du dessous, c'est une esquisse raté).

Je ne vais pas te mentir, ce type de réflexe de penser les valeurs de ton dessin, ce n'est pas intuitif. De plus cela peut être vraiment très laborieux en fonction du médium utilisé. Avec un HB, c'est un travail de fourmi. Avec un crayon plus gras (6 voir 9 B), c'est plus rapide. Mais attention, avec ces crayons gras, il faut apprendre à bien gérer la pression du crayon. Car sinon ça marque très fort le papier.

Allez je stoppe la car ça fait vraiment énormément d'informations à digérer.
avatar
Pomm
Passionné
Passionné

Masculin
Nombre de messages : 266
Age : 41

Découvrir mon univers
Médium préféré: Autre
Sujet préféré: Humains
Style préféré: BD

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ligne et volume d'une illustration

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 11 sur 11 Précédent  1, 2, 3 ... 9, 10, 11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum